Voitures de Films et Séries
Voitures de Séries
Voitures de Films
Actualités

L'histoire de la Lotus Esprit (2ème partie)

L'Esprit S3 (1981-87) : la supercar

En 1981, le petit 4 cylindres de la Lotus Esprit redora son blason grâce à la version S3, et plus particulièrement la S3 Turbo 2.2L. Suralimentée, l'Esprit Turbo 240ch atteignit enfin le rang de supercar en abaissant son 0 à 100km/h à seulement 6 secondes, tout en poursuivant les améliorations techniques de la S2. De nouveaux freins, un nouvel embrayage, encore plus de place au poste de conduite et même un passage à l'injection dès 1986, plus que jamais l'Esprit était là !
De nombreuses finitions spéciales furent proposées pendant les six longues années de carrière de la Lotus Esprit S3. Pourtant, l'ombre de la crise planait sur le constructeur anglais.

L'Esprit en crise

En dépit d'une seconde intervention de James Bond en 1981 dans Rien que pour vos Yeux, et de l'attachement des fans qui fantasment déjà sur un renouveau du modèle, Lotus et son Esprit ont le vent de face. Les crises se succédaient pour le constructeur. Subissant un cours du dollar désavantageux, une nouvelle concurrence, ainsi qu'un réseau de distribution aux abois, Lotus finit ballotée de propriétaire en propriétaire.
Mais l'Esprit n'est pas digne de rendre l'âme, et ce fut finalement sous l'égide de General Motors qu'elle se remit en selle pour un nouveau tour de piste !

L'Esprit X180 (1987-93) : Esprit hors série

La quatrième génération de la Lotus Esprit constitua son tout premier restylage notable. Nommée d'après le nom du projet qui l'a vu naitre, l'Esprit X180 quitta son style 80's un peu daté pour un lifting orchestré par Peter Stevens, designer émérite qui accouchera plus tard de la célèbre McLaren F1.
Ainsi, l'Esprit X180 se fit plus douce au regard, plus moderne aussi ! Ses angles lissés s'accompagnèrent également d'améliorations physiques, telles que des écopes de refroidissement au niveau des freins ou encore la possibilité d'installer un toit décapotable. De quoi séduire le marché américain, et les amateurs de vitesse ! En effet, avec sa nouvelle boite issue de la Renault 25 et son intercooler, la Lotus Esprit X180 surpassa les exploits routiers de la S3 Turbo. Ses 264ch et son accélération l'élevèrent dès lors au rang de "voiture la plus efficiente du marché".
En ajoutant à cela une version X180-R de 300ch remarquable sur le bitume des championnats américains ainsi qu'une version (très) limitée Sport 300, l'Esprit avait tout pour raviver son règne. Mais la renaissance ne fut que de courte durée…

Apogée et déclin

Durant les premières années de lancement de la X180, Lotus enregistra des ventes records pour le modèle. Malheureusement, les années 1990 seront bien moins tendres avec la super-car anglaise qui vit ses ventes s'effondrer. En cause : une concurrence sévère à l'image de la Honda NSX et de sa ligne très similaire au prix plus attractif.
Le rayonnement de l'Esprit en course automobile connut également une fin brutale en 1993, lorsqu'elle se fit évincer à cause de son poids. Mais on n'arrête pas l'Esprit aussi simplement que cela !

L'Esprit S4 (1993-96) : toujours plus vite

Contre vents et marées, l'Esprit S4 surfa sur le milieu de la décennie 1990 en poursuivant sa quête de la perfection. En 1994, elle offrait enfin la direction assistée ! S'y trouvèrent également de nouveaux phares arrière issus de la Toyota AE86, mais aussi et surtout une nouvelle prouesse d'ingénierie de la part de Colin Chapman qui parvint à encore améliorer son aérodynamisme.
Toujours plus rapide, la Lotus Esprit S4 et son petit moteur rugissant de 268ch gagna en vitesse de pointe, et atteignit son paroxysme avec la version S4S de 298ch.
Cette ultime version sport signera également la fin de l'inarrêtable 4 cylindres de l'Esprit, bridé puis abandonné à la fin des années 90 au profit d'un nouveau moteur au doux son de trahison…

Esprit GT3 et V8 : fin de carrière

Le petit moteur qui avait fait toute la gloire de la Lotus Esprit connut un dernier râle glorieux avec la version GT3. Cette mouture turbocompressée était basée sur le moteur 2.0L de la S3 conçue pour le marché italien. Ses ventes furent prometteuses et sa production passa de 50 pièces prévues à un total de 190. En 1999, après ce dernier succès, l'Esprit fit à jamais ses adieux à ce petit moteur qui lui a tant donné !

Esprit V8 : le sacrilège biturbo

Au crépuscule de sa longue carrière, l'Esprit succomba au côté obscur de la vitesse en optant pour un gros moteur V8 type Lotus 918.
Prometteur en termes de performances, ce bloc en aluminium suralimenté par deux turbocompresseurs trouva sa place dans le nouveau design de Russel Carr, futur directeur de Lotus. Ce restylage final comprenait notamment les feux arrière ronds de l'élégante Lotus Elise, ainsi qu'un gabarit allongé.
En dépit de ses efforts pour évoluer, Lotus avait finalement "perdu l'Esprit". Les ventes s'écroulèrent inlassablement jusqu'au 20 février 2004, date à laquelle la 10 675ème et toute dernière Esprit quitta l'usine Lotus.

Épilogue

Dans sa tombe, la Lotus Esprit n'emporta pas seulement ses phares escamotables ! Elle prit avec elle une philosophie de la sportivité que peu de ses concurrentes passées ou présentes ont su imiter. L'Esprit était un look, une prouesse. Elle était une star souffrant d'une entreprise qui n'avait pas toujours eu les épaules pour soutenir sa notoriété. Mais l'Esprit a marqué !
En 2010, nombre de fans se réjouirent alors de voir un nouveau concept de Lotus Esprit au Salon de l'Auto de Paris. Annoncée pour 2014, cette nouvelle Esprit surmontée d'un V8 de 5L fut malheureusement avortée faute de financements. Preuve que dans le monde de l'automobile, un bon esprit n'est rien sans argent…

Galerie d’images
Crédits photo : wheelsage.org
En savoir plus
Fiche technique
Voiture
Lotus Esprit
Carrosserie
coupé
Années de production
1976-2004
Production
10 675 exemplaires
Moteur
4 cylindres en ligne
V8
Cylindrée
de 1,9 à 3,5L
Transmission
Propulsion
Boite de vitesse
manuelle 5 ou 6 rapports
Puissance
de 160 à 350 ch
Accélération
0 à 100 km/h en 4,3 à 8 s
Vitesse maximale
de 214 à 282 km/h
Poids
de 900 à 1338 kg
Consommation mixte
environ 12 L/100 km
Les Lotus Esprit Célèbres
Les modèles
L'histoire des GMC C/K
L'histoire du Chevrolet Van
L'histoire de l'AM V8
L'histoire de la DMC-12
L'histoire de la Firebird
L'histoire de la Peugeot 403
L'histoire de la Lotus Esprit
L'histoire de la Torino
L'histoire de la Mustang
L'histoire de la Testarossa
L'histoire de la Daytona
L'histoire de la 308
L'histoire de la Charger
L'histoire de la DBS
L'histoire de la DB5
Galerie d’images
La Lotus de L'Espion qui m'Aimait
L'histoire de Lotus
Les autres modèles de voitures
Crédits photo : wheelsage.org