Voitures de Films et Séries
Voitures de Séries
Voitures de Films
Actualités

L'histoire de la Firebird

Accueil / Voitures de Films / La Trans Am de Cours Après-Moi Shérif / L'histoire de la Firebird

Présentation

La Pontiac Firebird était un coupé sportif qui fut produit à 2 850 000 exemplaires en quatre générations distinctes de 1967 à 2002. Jumelle de la Chevrolet Camaro dont elle est issue, elle ne connut quant à elle pas de 5ème génération à cause de l’abandon de la marque Pontiac par General Motors.

Origines

En 1964, Pontiac développa le prototype Banshee dont John DeLorean, alors à la tête de Pontiac, pensait qu'elle pourrait concurrencer la Ford Mustang. La direction de General Motors décida cependant de mettre fin au projet, craignant que le nouvelle voiture puisse concurrencer la Chevrolet Corvette. Pontiac décida finalement de s'appuyer sur la Camaro pour développer son nouveau modèle de muscle car et concurrencer ainsi le plus rapidement possible Ford.

Première génération : 1967-1969

La naissance

Présentée à la presse début 1967 soit 6 mois après la Camaro, la Firebird bénéficiait comme sa jumelle d'une ligne en forme de bouteille de Coca, ligne très en vogue à l'époque. De nombreuses pièces de carrosserie étaient d’ailleurs identiques aux deux voitures. La Firebird était cependant uniquement équipée de moteurs 6 cylindres en ligne ou V8 Pontiac pour des puissances allant de 165 à 370 ch. Certains modèles pouvaient ainsi abattre le 0 à 100 km/h en 6,5 secondes. Disponible en coupé et cabriolet, la Firebird de première génération s'écoula à près de 276 700 exemplaires.

La Trans Am

L'année 1969 fut marquée par un restylage complet de la Firebird mais surtout par la sortie de la Trans Am destinée à courir le championnat Trans-Am Series. Le nom du championnat étant une marque déposée, Pontiac dut payer 5 dollars à son organisateur pour chaque modèle vendu. La Firebird Trans Am devint ainsi le modèle le plus sportif de la gamme et ne tarda pas à devenir une véritable référence de l'industrie automobile américaine, tant par ses performances que par son apparence immédiatement identifiable.

Deuxième génération : 1970-1981

La Firebird la plus produite

La Firebird et la Camaro furent complètement remodelées en 1970. Leur conception restait identique mais contrairement à la première génération, les éléments de carrosserie devinrent incompatibles. Produite à 1 422 400 exemplaires de 1970 à 1981, la Firebird de deuxième génération était disponible en coupé et coupé T-Top et déclinée en quatre niveaux de finition : Firebird, Esprit, Formula et Trans Am. Elle était équipée de moteurs 6 cylindres en ligne, V6 ou V8 mais d'origines différentes et non plus exclusivement Pontiac pour des puissances allant de 100 à 500 ch.

L'année 1972

En 1972, une grève générale de 174 jours paralysa l'usine de montage de la Firebird. Cette grève survint dans un contexte particulier pour Pontiac qui ne parvint en effet à écouler en 1971 qu'un nombre de voitures à peine supérieur à celui de 1970. De plus, des normes anti-pollution de plus en plus strictes obligea le constructeur à baisser la puissance de ses moteurs. La direction de General Motors menaça ainsi de stopper définitivement la production de la Firebird dès 1972.

Toujours la Trans Am...

Ce fut pourtant après cette période difficile que la Firebird connut le plus de succès grâce à la Trans Am. Celle-ci fut en effet dotée d'un moteur très performant dans un contexte général de baisse des puissances. Son look devint de plus en plus attirant grâce notamment à l’aigle stylisé caractéristique du modèle qui pris place en version grand format sur son capot.

Le look, rien que le look

Choc pétrolier, normes anti-pollution, normes de sécurité : le milieu des années 70 sonna le glas des muscle cars. Pontiac parvint cependant à tirer son épingle du jeu en multipliant les versions limitées et les innovations esthétiques : couleur noire avec décorations dorées, jantes dorées et tableau de bord doré, bas de caisse, introduction des versions T-Top, des 4 phares carrés etc. Les ventes de la Firebird et notamment de la Trans Am exploseront à partir de 1977 aidées par la sortie du film Cours Après-Moi Shérif qui rendit la voiture mythique. Le record fut établi en 1979 avec plus de 211 000 Firebird écoulées dont 117 000 Trans Am.

Troisième génération : 1982-1992

Produite à près de 840 000 exemplaires, la nouvelle Firebird n'avait que peu de points communs avec les modèles de première et deuxième génération. Elle fut conçue dans un souci d'aérodynamisme et de légèreté afin de l'équiper de moteurs plus économiques et moins polluants sans pour autant sacrifier ses performances. Elle fut ainsi dotée de 4 cylindres en ligne, V6 ou V8 développant de 90 à 230 ch. Présentant des lignes fluides, elle fut enfin équipée des phares escamotables déjà envisagés quelques années auparavant, ce qui la distinguait de sa jumelle la Camaro. La Firebird de troisième génération était disponible en coupé, coupé T-Top et cabriolet avec des niveaux de finition dont le nombre augmenta au fil des années : Firebird, Firebird S/E, Formula, Trans Am, Trans Am GTA et Trans Am Turbo.

Quatrième génération : 1993-2002

La Firebird de quatrième génération était équipée de moteurs V6 ou V8 développant des puissances allant de 160 à 305 ch. Toujours plus aérodynamique, elle était plus qu'une évolution de la troisième génération puisque 90% des pièces étaient toutes nouvelles. Elle profita de nombreuses avancées techniques comme un double airbag, l'ABS ou une direction assistée. Elle fut produite à 320 000 exemplaires et n'était disponible qu'en versions coupé ou cabriolet avec les niveaux de finition Firebird, Formula et Trans Am.

Galerie d’images
Crédits photo : fr.wheelsage.org, www.wallpaperup.com
En savoir plus
Fiche technique
Voiture
Pontiac Firebird
Carrosserie
Coupé
Coupé T-Top
Cabriolet
Années de production
1967-2002
Production
2 850 000 exemplaires
Moteur
4 cylindres en ligne
6 cylindres en ligne
V6
V8
Cylindrée
de 2,5 à 7,4 L 
Transmission
Propulsion
Boite de vitesse
manuelle 3, 4, 5, 6 rapports
automatique 3 ou 4 rapports
Puissance
de 90 à 500 ch
Accélération
0 à 100 km/h en 5 s minimum
Vitesse maximale
jusqu'à 257 km/h
Les Pontiac Firebird célèbres
Les modèles
L'histoire des GMC C/K
L'histoire du Chevrolet Van
L'histoire de l'AM V8
L'histoire de la DMC-12
L'histoire de la Firebird
L'histoire de la Peugeot 403
L'histoire de la Lotus Esprit
L'histoire de la Torino
L'histoire de la Mustang
L'histoire de la Testarossa
L'histoire de la Daytona
L'histoire de la 308
L'histoire de la Charger
L'histoire de la DBS
L'histoire de la DB5
Galerie d’images
La Trans Am de Cours Après-Moi Shérif
La Pontiac Firebird de K2000
L'histoire de Pontiac
Les autres modèles de voitures
Crédits photo : fr.wheelsage.org, www.wallpaperup.com